Site Officiel de Lutry

Campagne de lutte contre le harcèlement

Selon l'art. 9 de la Convention des droits de l’enfant, chaque enfant doit être protégé contre toute forme de violence. Dans ce sens, le service Jeunesse cherche à introduire un plan de lutte contre le harcèlement entre jeunes dans le parascolaire et l’extrascolaire dans le but de favoriser l'entraide et contribuer à leur bien-être et à leur épanouissement.

Bien que le harcèlement soit un phénomène présent depuis la nuit des temps, ce n’est que depuis quelques années qu’il a été considéré comme un problème de sociétés.

Campagne "Non au harcèlement"

Bien que les écoles soient munies d’une structure de prise en charge spécifique dans ces situations, le harcèlement s’étend bien au-delà des murs de l’école. Dans les transports, lors d’activités sportives ou encore sur Internet, les dangers auquels les enfants peuvent être confronté sont nombreux et les mesures de protection trop faibles.

Raison pour laquelle le service Jeunesse a souhaité apporter son aide et son soutien en développant un dispositif contre les violences entre pairs au niveau parascolaire et extrascolaire complémentaire au système établit dans les écoles.

Première étape : enquête sur le harcèlement entre jeunes

De mi-mai à mi-juin 2022, la Commune lance une enquête auprès des jeunes âgés de 12 à 16 ans afin de mesurer l’ampleur du phénomène sur le territoire communal.

Accédez au questionnaire en ligne

Téléchargez l'affiche de la campagne

Qu’est-ce que le harcèlement entre jeunes ?

"Un jeune est victime de harcèlement lorsqu'il est exposé, de manière répétée et dans le temps, à des actions négatives de la part d'un ou plusieurs autres élèves et qu’il se trouve dans l’impossibilité de se défendre."

Ainsi, trois caractéristiques sont essentielles à la présence de harcèlement :

  • Un comportement négatif qui implique l’intention de causer du tort à une autre personne.
  • Un modèle de comportement répété dans le temps.
  • Un déséquilibre de pouvoir ou de force entre la victime et l’auteur.

En Suisse, au moins 10% des enfants seraient victimes de harcèlement/intimidation et souffriraient des lourdes conséquences qui l’accompagne. Des conséquences qui s’étendent bien au-delà de la victime, faisant du harcèlement un problème de santé publique non négligeable.

Liens utiles

147.ch

Association VIA

Association romande CIAO

Centre LAVI

 

Dernière mise à jour de cette page
mardi 5 juillet 2022

Pour toute question

Service Jeunesse et Cohésion sociale

Le Château
Case postale 190
1095 Lutry
Tél 021 796 21 39

jeunesse(at)lutry.ch