Site Officiel de Lutry

Ils soutiennent le projet

Des personnalités de Lutry encouragent les citoyennes et citoyens à plébisciter le projet adopté par le Conseil communal afin que Lutry se dote d'une offre nécessaire pour le bien-être de sa population.


Claire Glauser
Ancienne municipale, présidente de la Fondation des structures pour l’enfance et la jeunesse (FSEJ)

Des surfaces pour l’avenir

« Malgré ses 214 places d'accueil existantes pour la petite enfance, Lutry manque cruellement de surface pour planifier l’avenir dans ce domaine, alors que la demande est là. Le plan de quartier Burquenet Sud pourrait permettre d’améliorer cette situation. En tant qu’ancienne municipale chargée de la cohésion sociale et actuelle présidente de la FSEJ, je ne peux qu’encourager nos citoyennes et citoyens à plébisciter le projet adopté par le Conseil communal afin que notre ville se dote d'une offre nécessaire pour le bien-être de sa population, tous âges confondus. Car, du haut de ses plus de 10’000 habitants, notre ville manque aussi de logements et d'infrastructures pour les seniors et les familles. »


Patrick Aeby
Conseiller communal, président de la Coopérative du logement de Lutry (CLL)

Combler un manque

« Des appartements à loyers modérés pour les jeunes et les familles, proches des commodités et transports publics, c’est ce dont notre commune a notamment besoin. C’est pourquoi la Coopérative du logement de Lutry est favorable à ce plan de quartier, qui intègre les besoins de la petite enfance et des seniors. Ce projet est d’autant plus important qu’il s’inscrit dans un développement nécessaire, notre localité connaissant un manque cruel de logements et voyant ici une possibilité de valorisation de la catégorie des logements coopératifs. Enfin, ce nouveau quartier sera édifié avec des matériaux de construction de qualité, aux normes écologiques élevées, et s’inscrira dans des extérieurs arborisés avec des espaces verdoyants. »


Pierre-Alexandre Schlaeppi
Municipal, président du Conseil de Fondation de l'EMS Le Marronnier

Penser aux seniors

« Avec plus de 10’000 habitants, Lutry est aujourd’hui une ville. Cette croissance démographique implique des responsabilités. Notre commune doit conserver ses différents attraits, notamment sur le plan social, et plus particulièrement en pensant aux seniors. Le développement de notre tissu urbain, là où c’est pertinent, doit se faire dans le souci de la diversité sociale et de la mixité générationnelle. J’y tiens non seulement en tant que municipal, mais aussi en tant que président de la Fondation de l'EMS Le Marronnier. Le plan de quartier Burquenet Sud doit, entre autres, permettre la création d'un centre d'accueil de jour et augmenter l'offre locale en logements protégés pour les aîné·e·s. »

Dernière mise à jour de cette page
jeudi 11 novembre 2021