Site Officiel de Lutry

Explication du préavis

Le préavis no 1269/2019 de la Municipalité a été accepté par le Conseil communal lors de sa séance du 7 décembre 2019. Voici les raisons pour soutenir ce projet important pour la collectivité.

Une croissance inévitable à planifier

La population augmente. Comme toutes les communes de la région, Lutry devra accueillir quelques centaines de nouveaux habitant·e·s dans les dix à quinze prochaines années. Les autorités de la commune ont le devoir de planifier et de coordonner la densification du territoire dans le respect de l’esprit voulu pour Lutry ainsi que des lois fédérales et cantonales en matière d’aménagement du territoire.

Se développer vers l’intérieur

Conformément aux politiques d’agglomération, le développement des localités doit se concentrer à l’intérieur du milieu bâti afin d’économiser l’utilisation du sol et de freiner l’étalement urbain. Ces objectifs impliquent pour Lutry, comme pour toutes les autres communes de l’agglomération appelées à se densifier, la réhabilitation de friches ou la requalification de sites existants.

Un terrain qui répond aux critères cantonaux

Situées le long de la route de Lavaux en direction de Lausanne, les parcelles du quartier de Burquenet Sud totalisent 5700 m2. Elles répondent idéalement aux critères requis par le Canton et aux objectifs du plan d’agglomération Lausanne-Morges pour y développer une mixité entre l’habitat, les activités et les équipements nécessaires à la communauté. Elles sont en milieu bâti, faiblement construites et à proximité du bourg et des services. Elles sont par ailleurs très bien desservies par les transports publics.

Pas un projet architectural mais un cadre

Le plan de quartier Burquenet Sud, approuvé le 7 décembre 2019 par tous les partis du Conseil communal, augmente la densification possible de ce quartier, en définissant le nombre, la vocation, l’organisation et l’esprit des constructions qui pourront y être réalisées à l’avenir. Il ne s’agit donc pas, à ce stade, d’un projet d’architecture mais d’un outil de planification qui vise à autoriser sous conditions une densification de cette zone.

Nouvelles affectations

Le plan de quartier permet la réalisation de logements, de locaux d’utilité publique et d’activités tertiaires (commerciales ou administratives, notamment). En considérant 90 % de logements (taux maximal préconisé par le Canton), le plan de quartier peut accueillir environ 164 habitants, soit 152 nouveaux habitants par rapport à la situation actuelle.

Davantage de logements d’utilité publique

La Commune de Lutry est impliquée dans cette planification en sa qualité de propriétaire des parcelles de la moitié ouest. Le plan de quartier tient compte de la volonté communale de renforcer son offre en matière de logements d’utilité publique et de structures d’accueil. Les futures réalisations prévues sur les parcelles communales devront disposer d’appartements à loyer abordable pour les jeunes et les familles, de logements protégés pour les aîné·e·s ainsi que de locaux d’accueil pour la petite enfance.

Traitement paysager, espaces publics et mobilité douce

Les aspects paysagers prévoient une végétalisation généreuse, avec de grands jardins, des rangées d’arbres le long de la route de Lavaux et une arborisation par grappes près du carrefour du Voisinand. Certains beaux arbres actuels seront conservés. Un passage public pour les piétons et les cyclistes sera aménagé afin de faciliter la liaison avec les services du bourg depuis le quartier de Taillepied. Les espaces extérieurs seront volontairement ouverts sur l’ensemble du site, sans haies ni barrières, afin qu’un large public puisse en profiter.

Conformité

Le plan de quartier a été soumis à trois examens des services cantonaux du développement territorial au cours des dix années nécessaires à sa conception. Il est conforme au plan directeur cantonal, au plan d’agglomération Lausanne-Morges, au plan directeur communal et au schéma directeur de l’Est lausannois.

Coordination

Le plan de quartier est autonome et réalisable pour lui-même. Il est néanmoins déjà coordonné avec le projet de nouvelle ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) qui nécessiterait une emprise sur les parcelles du quartier.

A télécharger

Préavis 1269/2019
Brochure explicative

A lire ensuite dans ce dossier

Les arguments de la Municipalité en faveur du OUI

Dernière mise à jour de cette page
jeudi 18 novembre 2021