Site Officiel de Lutry

Burquenet Sud, un cadre pour l'avenir

Fixer un cadre pour le développement d'un quartier de Lutry en toute durabilité : tel est l'objectif du plan de quartier Burquenet Sud.

Plan de quartier Burquenet Sud

Il ne s’agit pas d’un projet immobilier : aucun gabarit disponible, aucune donnée précise pour les édifices envisageables sur les parcelles. Un plan de quartier, c’est plutôt un ensemble de dispositions générales fixant les possibilités de construction, d’affectation et d’aménagement pour un périmètre déterminé. En l’occurrence, cinq parcelles appelées Burquenet Sud.

Ce secteur de Lutry se trouve tout près du bourg, au nord-ouest. Depuis le carrefour du Voisinand et jusqu’au chemin de Combe, il s’étend de manière oblongue entre la route de Lavaux et le chemin du Burquenet. On y trouve aujourd’hui quelques petites bâtisses, des jardins, ainsi qu’un parc peu fréquenté, côté Paudex, qui est en fait un bout de l’ancien cimetière, avant que la route cantonale soit détournée du bourg, il y a près d’un siècle. La commune est propriétaire de la portion occidentale, le reste appartient à des particuliers.

Densifier là où cela fait du sens

Aujourd’hui, cette zone est l’une des dernières que la commune peut développer sur la partie urbanisée de son territoire.

Pourquoi vouloir le faire ?

Parce que la population augmente, que la demande en infrastructures est forte et que la loi sur l’aménagement du territoire permet, et favorise même, la densification là où elle est déjà une réalité dans les alentours. C’est le cas ici, puisque tant en direction de Paudex que de la ligne CFF du Simplon, le territoire est construit.

Dans cet esprit, le plan de quartier permet la réalisation de logements, de locaux d’utilité publique et d’activités commerciales ou administratives. La dimension d’utilité publique est importante aux yeux des autorités, qui en ont fait un élément fort de l’ensemble de leur politique de développement. Ainsi, les réalisations prévues sur les parcelles communales devront disposer d’appartements à loyer abordable pour les jeunes et les familles, de logements protégés pour les aîné·e·s ainsi que de locaux d’accueil pour la petite enfance. En considérant 90 % de logements (taux maximal préconisé par le Canton), le périmètre pourrait accueillir 164 habitants, soit 152 en plus qu’il y en a aujourd’hui au même endroit.

Du côté paysager, il est prévu une végétalisation généreuse, avec de grands jardins, des rangées d’arbres le long de la route de Lavaux et une arborisation par grappes près du carrefour du Voisinand. Certains beaux arbres actuels seront conservés. Un passage public pour les piétons et les cyclistes sera aménagé afin de faciliter la liaison avec les services du bourg depuis le quartier de Taillepied. Les espaces extérieurs seront volontairement ouverts sur l’ensemble du site, sans haies ni barrières, afin qu’un large public puisse en profiter.

Un projet inscrit dans la durabilité

Le plan de quartier a été soumis à trois examens des services cantonaux du développement territorial au cours des dix années nécessaires à sa conception. Il est conforme au plan directeur cantonal, au plan d’agglomération Lausanne-Morges, au plan directeur communal et au schéma directeur de l’Est lausannois. L’ensemble est autonome et réalisable pour lui-même. Il est néanmoins déjà coordonné avec le projet de nouvelle ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) qui nécessiterait une emprise sur les parcelles du quartier.

Ainsi, c’est dans l’esprit des préceptes cantonaux et fédéraux de développement territorial que la Municipalité, suivie par le Conseil communal, a envisagé l’avenir du quartier Burquenet Sud. Sa durabilité réside dans l’équilibre trouvé entre aspects environnementaux, économiques et sociaux.

A télécharger

Préavis 1269/2019
Brochure explicative

A lire ensuite dans ce dossier

Explication du préavis no 1269/2019

 

Dernière mise à jour de cette page
jeudi 18 novembre 2021