Château de Lutry

A l’origine, les maisons qui étaient appuyées contre la muraille à l'est de la porte du Voisinand étaient les demeures du mayor ou maire et du mestral, représentants de l'Evêque de Lausanne et gouverneurs de la ville et communauté bourgeoise de Lutry.

Les titulaires de la mayorie et de la mestralie prirent le nom de ces fonctions et devinrent les familles des nobles Mayor de Lutry et des nobles Mestral de Lutry. Après la disparition de la charge de mestral au tournant des 15e et 16e s. et après la chute du régime épiscopal en 1536, les nobles Mayor de Lutry furent les seuls représentants de LL. EE. de Berne – abréviation qui signifie Leurs Excellences de Berne – qui avaient imposé la réforme protestante dont le maire François Mayor de Lutry avait été le premier adhérent; devenu fervent soutien du nouveau régime par pur opportunisme politique, noble François Mayor eut l'honneur de conserver la charge de maire pour lui et pour ses successeurs.

Les nobles Mayor de Lutry occuperont la charge de maire de Lutry et de Villette au nom de LL. EE de Berne jusqu'en 1598. La charge de maire fut remplacée par celle de châtelain exercée par la famille des nobles Crousaz de Corsier jusqu'en 1798.

1550

Au milieu du 16e s., les anciennes maisons des Mayor et des Mestral avaient été remplacées par un château (maison vieille) construit par Uli et Jacob Bodmer, maîtres et artisans valsésiens de l'Italie du nord au savoir-faire réputé qui ont laissé des traces fortes dans le paysage architectural suisse entre le XVe et le XVIIIe siècle. Les Bodmer élevèrent à l'ouest un monumental portail muni de fortifications et de figures grotesques. Les Bodmer avaient fait partie de la corporation bernoise des singes (Zunft zum Affen) qui regroupait les architectes, maçons et autres ouvriers du bâtiment; le singe devint la signature de ces maçons sur un certain nombre de bâtiments lutriens.

1598

Après la mort de noble Claude Mayor de Lutry en 1598, le château est acquis par noble Pierre Crousaz, seigneur de Corsier (Corsy-sur-Lutry). Le château prend dès lors le nom de Château de Corsier, siège de ladite seigneurie qui remontait au 11e siècle.

1620

François Crousaz de Corsier, fils de Pierre, agrandit le château du côté occidental (maison neuve), construit des tourelles, aménage une échauguette destinée au veilleur, et ajoute ses armoiries et celles de son épouse Judith née Cerjat, de Moudon, au-dessus du portail  principal à l'ouest. La tour d'escalier monumentale, édifiée contre la façade ouest de la maison neuve est marquée de l'empreinte des Bodmer.

1854

Le château est légué à la ville par Juste Charles Antoine Crousaz de Corsier, le dernier descendant de la famille propriétaire. Le Château de Corsier prend alors le nom de Château de Lutry. 

Dès 1854, vidé de son mobilier, le château est loué par des écoles privées qui en font un internat. La Municipalité occupe elle-même une partie du bâtiment pour y loger l'école supérieure de Lutry.

20e siècle

Gustave Kernen, ingénieur et municipal, et son ami Gustave Doret, le compositeur des Fêtes de Vignerons de 1905 et 1927, tous deux originaires d'Aigle, figurent parmi les locataires du château de 1910 à 1943. 

Dès 1940, le château abrite les services de l'administration communale et la salle du Conseil communal.

1965

Le château bénéficie d'une restauration intérieure durant laquelle des peintures murales datant du XVIe siècle sont découvertes à l'intérieur de l'escalier principal. Un bel ensemble peint, composé d’éléments végétaux et d’animaux, orne chaque niveau de la tour. On y voit notamment une scène représentant un singe (animal fétiche de Lutry) se regardant dans un miroir.

1985-1988

Une restauration complète des façades et des toitures est entreprise avec pour devise majeure de conserver au maximum les enduits et peintures authentiques, donnant à ce château un aspect proche de son décor original de 1576.

Par sa qualité architecturale et son histoire, le château de Lutry constitue un monument dont l'importance dépasse le cadre régional.

Dernière mise à jour de cette page
lundi 12 février 2018

Pour toute question

Service de l’aménagement du territoire et bâtiments

Le Château
1095 Lutry
Tél 021 796 21 70
Fax 021 796 21 79
atb(at)lutry.ch

Horaires de réception
Du lundi au vendredi,
de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h 30

géolocalisation

LIVRES

Toute l'histoire de Lutry

Découvrez la série de 4 ouvrages consacrée à l'histoire et au patrimoine de Lutry. En savoir plus